home icon contact icon rss icon last FM icon facebook icon LinkedIn icon Delicious icon twitter icon

La montagne, ça vous gagne.

En septembre dernier, j'avais déjà fait une tentative. Concours de circonstances professionnelles et privée, des nuits blanches ou presque, je n'étais pas en forme. Et puis la course était plus dure. J'avais eu du mal à aller jusqu'à Adèle Planchard, et la glace bleue de fin de saison m'avait effrayé.

Cette fois ci ce fut différent. Bien préparé, bien en forme, en début de saison. C'est plus simple il y a plus de neige. Alors j'y suis arrivée, au sommet, en haut de l'Aiguille du Tour.

D'abord au refuge Albert 1er, bien plus accueillant qu'Adèle, pour y passer la nuit. Puis, le ledemain, au col supérieur du Tour après une belle pente en neige. Enfin l'escalade vertigineuse du pic.

Pour les curieux, il y a des photos pour ceux qui ont une vie privée et ceux qui n'en n'ont pas.